#Macron (aussi) risque-t’il le burnout ?

C’est dur, d’être (un ministre du) président (jupitérien), et nous autres citoyens devons féliciter et remercier celui que nous payons pour faire le job, de ne pas (encore) se contenter d’attendre confortablement et inutilement la fin de son mandat entre mondanités plus ou moins médiatisées et festivités avec lecture de discours face caméra comme tant d’autres (ministres et) élus de la République … cependant, notre prodigieux stagiaire éna à l’Elysée ne dvrait pas oublier qu’il n’a pas une obligation de moyens (les mots ont un sens) et de présence, mais de résultats, si possible satisfaisants, sinon miraculeux.

Peut-être les chose seraient-elles plus faciles avec un entourage plus, comment dire sans fâcher les potiches, les opportunistes, et les fayots considérablement plus nombreux que les quelques très bons du premier cercle aussi burnoutés que Macron lui-même, plus consistant ?

RF – 22 octobre 2018

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s